Exhortez-vous et édifiez-vous réciproquement - 1Thes 5:1-11

dimanche 22 février 2015
par  Steve BARNES
popularité : 3%

-* Date du message : 22 février 2015
  • Sujet : Exhortez-vous et édifiez-vous réciproquement
  • Texte : Épître aux Thessaloniciens chapitre 5 versets 1 à 11 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 41.7 Mo

Exhortez-vous et édifiez-vous réciproquement
1Thes 5 : 1 à 11
Série : 1Thessaloniciens
F22022015

L’apôtre Paul a conclu sa présentation sur l’enlèvement des chrétiens par « Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles » (1Thes 4 : 18) et il termine son passage sur le Jour du Seigneur par « exhortez-vous mutuellement et édifiez-vous l’un l’autre » (1Thes 5 : 11). Dans aucun cas est-ce que cette information nous a été donnée pour satisfaire à notre curiosité, ou pour favoriser notre laissez-aller, ou pour diviser les chrétiens mais pour notre consolation, notre exhortation et notre édification mutuelle.

Les chrétiens de Thessalonique s’étaient (1) convertis à Dieu, (2) en abandonnant les idoles (3) pour servir le Dieu vivant et vrai, (4) et pour attendre des cieux son Fils, … , qui nous délivre de la colère à venir (1Thes 1 : 9-10). Ils savaient que Jésus devait les délivrer d’un jugement. Paul les exhortait à croître de plus en plus dans le Seigneur afin que leurs cœurs soient trouvés irréprochables dans la sainteté devant Dieu lors de l’avènement de notre Seigneur avec tous ses saints (1Thes 3 : 13). C’est pour le jugement de ceux qui n’ont pas cru qu’il vient. Notez que Jésus apparaît avec tous ses saints. Pour que ses saints descendent avec lui, il faut qu’ils l’aient rejoint, ce qui est tout le sujet de l’enlèvement de 1Thes 4 : 13-18. Cet avènement est celui qui est décrit plus précisément en 2Thes 1 : 5-10.

Une comparaison superficielle des deux passages de 1Thes 4 : 13-18 et 1Thes 5 : 1-11 révèle que le premier traite d’une délivrance pour les croyants et que le second décrit un jugement sur les autres, c’est-à-dire sur ceux qui n’ont pas cru au Fils unique de Dieu . Nous voyons premièrement l’avènement de Christ est inattendu (v.1-3), deuxièmement qu’il ne concerne pas les chrétiens (v. 4-5) et finalement que sommes appelés à posséder le salut (v. 6-10).

I. L’avènement inattendu

Autant l’enlèvement est soudain (« nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur » - 1Thes 4 : 15 ; « tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil » - 1Cor 15 : 51-52) autant le jour est inattendu par ceux qui y sont concernés (« le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit » - 1Thes 5 : 2 ; « soudainement la ruine fondra sur eux comme les douleurs sur la femme enceinte » - 1Thes 5 : 3). Le Jour du Seigneur viendra quand les hommes diront « Paix et sécurité ! » .

Paul écrit à ses frères (5 : 1) mais il dit des autres qu’ils n’y échapperont point à cet évènement (5 : 3). Le déroulement ressemble beaucoup plus à ce que Jésus décrit dans son discours sur le Mont des Oliviers (Lire Mat 24:36-51). Dans cette situation, ceux qui sont pris le sont pour le jugement et non pour régner avec lui. A l’avènement, le Fils de l’Homme, Jésus, vient prendre possession de ce qui est à lui afin de s’établir. Tandis que pour l’enlèvement de l’église, le Seigneur prend ceux qui sont à lui et laisse derrière les autres.

II. L’avènement attendu

Aux versets 4 et 5, Paul s’adresse de nouveau à ses frères de Thessalonique. Il n’y a que deux catégories de personnes ceux qui sont frères et donc des enfants de la lumière et du jour, et les autres qui sont des ténèbres et de la nuit.
Le Jour du Seigneur ne surprendra pas les enfants de la lumière comme le voleur surprend ceux qui sont de la nuit. Paul parle aux frères et dit : « Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres » (v. 5).

L’avènement du Seigneur commence par l’Enlèvement de l’Eglise et il est ensuite suivi par le Jour du Seigneur. Nous avons certains signes de ce jour comme l’apparition de l’impie, le fils de la perdition, l’adversaire qui se proclame Dieu (2Thes 2 : 3-4, 8-9 ) .

Avant que l’impie paraisse il faut que celui qui le retient ait disparu (2Thes 2 : 7). Celui qui retient l’impie est très certainement le Saint Esprit qui scelle les enfants de Dieu.

III. Les croyants prévenus

Les chrétiens de Thessalonique sont du jour, ils ont d’autres préoccupations. Ils doivent veiller et être sobres (1Thes 5 : 6-7). La sobriété de ceux qui sont du jour est caractérisées par la foi, l’espérance et l’amour (1Thes 1 : 3 ; 1Cor 13 : 13).
La raison pour laquelle nous vivons pour le Seigneur est que maintenant qu’il nous a rachetés nous ne sommes plus destinés à la colère (Eph 2 : 3) mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ (1Thes 5 : 9) qui est morts pour nous, afin que, soit que nous veillons, soit que nous dormions (décédés en lui) nous vivions ensemble avec lui (1Thes 5 : 10).

Paul présente clairement que ceux qui possèdent le salut qui s’obtient par Jésus Christ ne sont pas (ne sont plus) destinés à la colère. Il y a donc toutes les raisons pour nous exhorter et nous édifier les uns les autres. Ceux qui possèdent le salut vivrons ensemble et avec lui (Alléluia !). Soyons donc fidèles.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur