Gérer une situation nouvelle

lundi 9 mars 2015
par  Steve BARNES
popularité : 5%

Gérer une situation nouvelle
Genèse 13 : 5 à18
Série : La vie d’Abraham
F21012015

Abram est descendu en Egypte à cause d’une famine dans le pays de Canaan. Il n’a pas consulté Dieu, il a donc été obligé de faire appel à sa compréhension de la culture de ce pays. Il a été obligé de mentir au sujet de sa femme Saraï pour pouvoir exister dans le pays. Matériellement, l’astuce a bien marché, il fut bien traité (Gen 12:16). Dieu a dû intervenir pour protéger Saraï (Gen 12:17) même si elle été stérile (Gen 11:30). Parfois les solutions humaines semblent soulagés pendant un temps mais elles crée toujours de nouveaux problèmes.

Abram rentre en Canaan avec des richesses en troupeaux et du bétail qu’il n’avait pas avant (Gen 12:16). Il semblerait que Lot qui l’avait accompagné en avait aussi profité (Gen 13 : 1, 5). C’est peut-être, alors qu’ils étaient en Egypte que Saraï a reçu de Pharaon sa servante personnelle Agar (Gen 16:1). Toute cette affluence imprévue crée une nouvelle situation et provoque des tensions là où il n’y en avait pas eu avant (Gen 13 : 6). Abram doit maintenant vivre avec les conséquences de ses choix même s’il est revenu à Dieu et construit un autel (Gen 13 : 3-4).

Abram se trouve dans l’obligation de partager avec Lot le territoire que Dieu avait voulu lui donner (Gen 13:15). Comme Abram est le serviteur de Dieu et l’oncle de Lot, il doit agir de manière désintéressée, il laisse choisir Lot en premier. Lot choisit le territoire le plus arrosé, la vallée du Jourdain (Gen 13:10). N’étant pas encore marié et se dirigeant vers Sodome, c’est là qu’il trouvera sa femme qui influencera ses filles (Gen 13:12 ; 19:26). Il a fait le choix qui était le meilleurs pour ses troupeaux mais pas le bon choix pour sa vie spirituelle (2Pi 2:7).

C’est après que Lot soit parti que Dieu renouvelle sa promesse à Abram. Peut-être qu’Abram a partagé avec son neveu le territoire mais l’Eternel ne retire rien de ce qu’il avait prévu (Gen 13:14-15). Jéhovah lui promet une grande postérité ; voilà pourquoi Dieu a préservé Saraï quand elle était dans la maison de Pharaon. Elle devait être la mère de cette postérité. On peut embrouiller les plans des hommes mais pas ceux de Dieu.

Lot va vers Sodome (Gen 13:12) mais Abram va vers les chênes de Mamré qui sont à Hébron (Gen 13:18). Il remonte vers le centre de Canaan et s’éloigne de Sodome. Il choisit de vivre là où il peut bâtir un autel à l’Eternel (Gen 13:18). Il affiche son orientation. Abram restera avec les tentes mais il maintiendra la communion avec son.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur