La confiance d’Abraham - Gen 24

samedi 28 mars 2015
par  Steve BARNES
popularité : 10%

La confiance d’Abraham
Genèse 24
Série : Vie d’Abraham
F26032015

Abraham prend un engagement avec son serviteur, intendant de tous ses biens, basé sur sa confiance en Dieu.

I. La foi d’Abraham
Les conditions immuables :
1) L’épouse de son fils Isaac ne doit pas être cananéenne (Gen 24:3). L’épouse d’Isaac doit être de sa patrie (Gen 24:4)
2) Isaac ne quittera pas Canaan (Gen 24:7)
Le serviteur imagine une difficulté certaine qui empêcherait la réalisation de cette volonté de son maître Abraham. La fille ne voudra pas le suivre dans cette aventure inconnue.

La proposition d’Abraham pour encourager la fille à quitter sa famille et se rendre en Canaan n’est pas de multiplier les cadeaux mais de compter sur l’Eternel. Il enverra son ange qui préparera le cœur de la jeune fille (Gen 24:7, 40). Le Seigneur fait si bien que Rebecca ira avec le serviteur sans voir Isaac mais seulement en sachant que c’est Dieu qui a tout coordonné (24:34-49).

Dieu a conduit le serviteur directement vers la famille d’Abraham. Il fallait qu’il soit fidèle à son engagement dans sa prière (Il doit demander à boire - v.14). Il observe en détail le comportement de Rébecca ((Gen 24:21).

II. La foi du serviteur basée sur celle d’Abraham
Le serviteur prie. Sa prière est si spécifique qu’il ne pourra pas se tromper quant à son accomplissement (Gen 24:12-14). Avant qu’il commence sa prière, Rebecca avait déjà quitté la maison avec un cœur disposé. Le geste généreux était un trait que Dieu a pu utiliser pour répondre à la prière du serviteur (Gen 24:15).

Quand on demande à Rébecca si elle est prête à partir dès le lendemain avec le serviteur d’Abraham, elle répond : "J’irai" (Gen 24:58).

III. La foi de Rébecca est basée sur la foi du serviteur qui est basée sur la foi d’Abraham

Elle a vu que le voyage du serviteur était réellement l’œuvre de Dieu. Son père et son frère ont aussi vu la main de Dieu (Gen 24:50). Basée sur cette démonstration de l’intervention de Dieu Rébecca dit "J’irai". La préoccupation était la préparation pour le départ.

L’Eternel à si bien fait la chose que le chapitre se termine par :
" Isaac conduisit Rebecca dans la tente de Sara, sa mère ; il prit Rebecca, qui devint sa femme, et il l’aima. Ainsi fut consolé Isaac, après avoir perdu sa mère" (Gen 24:67).


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur