"Jésus entra dans le temple de Dieu" - Mat 21:12

lundi 30 mars 2015
par  Steve BARNES
popularité : 4%

  • Date du message : 29 mars 2015
  • Sujet : "Jésus entra dans le temple de Dieu" (1)
  • Texte : Matthieu chapitre 21 versets 1 à 17 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 41.9 Mo

Jésus entra dans le temple de Dieu
Matthieu 21:1-17
Dimanche des rameaux
F29032015

Jésus se présente une dernière fois à Israël en tant que son roi. Cela fait déjà plus de trois ans qu’il appelle le peuple à la repentance, qu’il guérit les malades, rend la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, la la vie aux morts et la délivrance aux possédés, et pourtant les habitants de Jérusalem demandent "qui est celui-ci" (Mat 21:10). Qui est-il vraiment ? Qui est-il pour moi, pour vous ?

I. Le prophète sur l’ânon (v.1-10)

a) L’ânon pour Jésus
Jésus n’a pas choisi une belle jument ni la mule du roi comme Salomon mais une monture sur laquelle aucune personne ne s’était encore assise. Il n’avait pas besoin de la gloire terrestre que pouvait lui donner un cheval. La monture était humble afin de mettre l’accent sur le cavalier.

L’ânon reconnaît le Maître ; il est docile à cause du cavalier. Jésus, homme, avait le pouvoir qui avait été donné à Adam avant la chute . Il n’avait ni besoin de dompter l’ânon ni de lui mettre un mors pour le conduire. Jésus s’assit tout simplement sur l’ânon. Les disciples avaient été obligé d’amener l’ânesse sa mère pour que l’ânon les suive. Qui est ce Jésus dont la gloire est dans sa personne ?

b) L’accomplissement de la prophétie
Il était si inaccoutumé qu’un roi se présente sur un âne que c’était un signe distinctif qui permettait de reconnaître le Messie promis. Le roi se présenterait sur un ânon selon la prophétie de Zacharie "Sois transportée d’allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici, ton roi vient à toi ; Il est juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne, Sur un âne, le petit d’une ânesse" (Zac 9:9). Le contraste avec les rois de la terre, celui-ci est : " juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne". Celui qui est assis sur l’ânon est le Messie promis par les prophètes de Dieu.

c) L’entrée triomphale
La foule qui acclamait Jésus n’était pas plus glorieuse que sa monture, aux yeux des hommes, mais ce qu’elle criait était au-dessus de tout ce qu’un homme aurait pu recevoir. Le "tapis rouge" était des branches arrachés des arbres environnants et les vêtements de cette foule qui montait à Jérusalem pour la Pâques. Elle criait : " Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts !" (Mat 21:9). Jésus était le Sauveur promis à Israël.

Les habitants de Jérusalem ne reconnaissent pas Jésus. Ceux qui crient l’appelle " Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée" (Mat 21:11). Le fait d’être de Nazareth en Galilée n’avait rien de glorieux . Jésus s’est présenté à Israël, non en tant qu’un puissant homme, mais comme l’humble Messie promis.

II. Le Fils entre dans le temple (v.12-13)

a) Jésus reprend possession de la maison de son Père
Il est étonnant que Jésus, l’homme de Nazareth, qui est inconnu des habitants de Jérusalem, ait pu chasser tous ces marchands d’animaux et ces changeurs de monnaies sans être empêché. Il devait y avoir une autorité dans son regard que personne ne voulait confronter. Tout ce monde se plie à son ordre et quitte les lieux. Peut-être savaient-ils au fond d’eux qu’il avait raison ; et si oui, pourquoi avaient-ils osé être là ?

La temple de Jérusalem devait être une maison de prière pour tous les peuples et ils en avaient fait un lieu de trafic . Dieu reprend possession de ce qui est à lui en commençant par le temple, le lieu où l’on entre en communion avec lui. Celui qui le rencontre là montre ce qu’il cherche.

b) Ceux que le Père accueille
Le fait réel et symbolique que des aveugles et des boiteux viennent à Jésus pour être guéris est très fort. C’était en fait les principaux sacrificateurs et les scribes qui étaient spirituellement "aveugles et boiteux" . C’est Jésus qui s’était écrié " Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos" (Mat 11:28).

III. Jésus reçoit la louange attribuée au Père (v.15-17)

a) Les œuvres merveilleuses
Le comportement des principaux sacrificateurs et des scribes peut être choquant. Comment pouvaient-ils indignés des choses merveilleuses que faisait Jésus ? (Mat 21:15) Le rapport de Luc est encore plus troublant " Il (Jésus) enseignait tous les jours dans le temple. Et les principaux sacrificateurs, les scribes, et les principaux du peuple cherchaient à le faire périr" (Luc 19:47).

b) La louange des enfants
Les enfants répètent ce qu’ils avaient entendu chez les adultes. Les religieux ne savaient pas comment les faire taire. Et ce n’est pas Jésus qui allait les interdire de crier ce qui correspondait à ce jour ("Hosanna au Fils de David  !" - v.15). En plus Jésus leur cite une parole tiré des psaumes de David ("Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu as fondé ta gloire, pour confondre tes adversaires, Pour imposer silence à l’ennemi et au vindicatif" - Ps 8:3).

c) Le Fils rejeté
La journée est en conformité avec ce qui avait été annoncé par les prophètes mais les pharisiens et les scribes ne sont pas disposés à l’accepter. Jésus doit quitté Jérusalem et passer la nuit dans un village voisin parce qu’on cherche à le tuer et ce n’est pas encore le moment.

Jésus ne doit mourir ni avant la Pâques ni après parce qu’il est la Pâques de Dieu, l’Agneau qui ôte le péché du monde.

Qui est ce Jésus qui se présente à Israël ? Il est le Messie promis par les prophètes et le Fils de Dieu qui veut rétablir la communion avec le Père. Le recevrons-nous autrement que les habitants de Jérusalem qui crieront quelques jours plus tard "Crucifie-le" ?


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur