Les sept paraboles de Matthieu 13

jeudi 30 avril 2015
par  Steve BARNES
popularité : 6%

Les paraboles du grain de sénevé, du levain, du trésor, de la perle et du filet.

Matthieu 13:31-35 et 44-51
Série : Paraboles de Jésus
F30042015

Les sept paraboles de Matthieu 13 font un tout (Mat 13:53) .
1. Première série de deux paraboles : Les terrains (v.4-23) et l’ivraie (v.24-30, 36-43)
• La parabole du semeur et des terrains nous illustre les différents types d’auditeurs de la Parole (v.18,20, 22, 24). Il n’y a qu’une partie de ceux qui écoutent qui deviennent un terrain productif pour le Maître.
• La parabole de l’ivraie et du bon grain illustre le fait que le Fils de l’homme, Jésus, proclame une Bonne Parole. Un ennemi Satan vient derrière et propage des idées qui ressemblent mais qui ne sont pas conforme à la Bonne Parole . Les anges feront le tri à la fin en fonction de l’enseignement qui a été suivi. Le champ est le monde.

 Le Royaume de Dieu n’inclut pas tout le monde puisque qu’il est composé de ceux qui ont entendu, écouté et mis en pratique la Parole proclamée. Ceux qui sont dans le Royaume seront ceux qui auront reçu et auront été fidèles à cette Parole.

2. Deuxième série de deux paraboles : Le grain de sénevé ou moutarde (v.31-32) et le levain (v.33-35)
• La parabole du grain de sénevé illustre le petit commencement qui prend une taille inattendue. Ce plant prend racine dans le monde (v.38) et il accueille en son sein des "oiseaux" qui représentent l’influence de Satan (v.19). Cet arbre représente la chrétienté qui a eu un humble commencement mais qui a pris une grande ampleur parce qu’elle a assimilé beaucoup de faussetés provenant du Malin.
• La parabole du levain va dans le même sens que la précédente. La pâte est du blé à l’origine, elle provient d’une bonne semence. Le levain représente l’impureté et l’erreur théologique (Mat 16:12 ; Marc 8:15 ; 1Cor 5:6 ; Gal 5:9). La pâte levée est la chrétienté qui a été envahie par l’effet imperceptible de l’erreur ; l’infiltration est sournoise et insidieuse.

 Le Royaume de Dieu ne sera qu’une partie provenant d’un grand ensemble portant le nom de Dieu

3. Troisième série de deux paraboles : Le trésor caché (v.44) et la perle de grand prix (v.45-46)
• La parabole du trésor caché illustre celui qui se sépare de tout ce qu’il a pour obtenir ce qui est précieux et caché dans le monde (v.38). Il fait tout cela de manière consciente et dans la joie. Il paye le prix du champ mais en fait c’est le prix pour acquérir le trésor.
• La parabole de la perle de grand prix illustre celui qui recherchait "la perle rare" et quand il l’a trouve sacrifie tout ce qu’il a pour l’obtenir.

 Le Royaume de Dieu est composé de ceux pour lesquels Jésus a tout sacrifié pour les avoir. Le trésor est le "reste" (Rom 9:27) fidèle d’Israël que Dieu a racheté (Esa 44 : 21-22). La perle représente l’Eglise que Jésus s’est acquise en laissant la gloire céleste (Phil 2:5-8) et en sacrifiant sa vie pour la racheter (Act 20:28).

4. Dernière parabole : Le filet (v.47-50)
• Cette parabole souligne encore une fois le tri qui se fera à la fin du monde comme dans la parabole de l’ivraie (v.40-42). Le fait d’être dans le filet ne suffit pas pour être retenu par le pêcheur.

 Le Royaume de Dieu est composé de ceux qui sont retenus à la fin. Il ne suffit pas de faire partie ni d’Israël ni de la chrétienté mais d’avoir reçue la Bonne Parole et de la vivre (Jn 1:12). Lire Jude 1:3-4

Jésus conclut son enseignement en donnant les critères du bon scribe (V.52). Le royaume de Dieu est composée de vérités provenant de l’Ancien Testament et du Nouveau qui sont un même trésor (v.52). Jésus le fait, il est digne d’enseigner la Parole de Dieu.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur