Une place pour moi - Jean 14:2-3

dimanche 14 juin 2015
par  Steve BARNES
popularité : 4%

  • Date du message : 14 juin 2015
  • Sujet : "Une place pour moi"
  • Texte : Evangile de Jean chapitre 14 verset 2 et 3 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes à Fréjus

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 38.8 Mo

Une place pour moi
Jean 14:2-3
F14062015

"Je vais vous préparer une place".

La mère de Jean et Jacques s’était approchée de Jésus un jour pour lui demander de lui accorder une place pour ses fils dans son royaume. Elle n’a pas demandé "une" place mais que l’un de ses fils soit à sa droite et l’autre à sa gauche dans son règne. La requête était terrestre et elle correspond au système des hommes. Mais Jésus n’est pas du genre à n’avoir des places que pour les premiers venus, ou pour des privilégiés. Dans la chambre haute, il s’est adressé à ses disciples présents et à venir (voir Jn 17:20-21) et a dit "Je vais vous préparer une place".

I. Hors Christ, je n’ai pas de place

Vous est-il arrivé d’aller à une célébration ou une fête et de découvrir qu’il n’y a pas une place pour vous ? Votre billet est un faux ou vous n’êtes pas sur la liste. Vous êtes donc tout simplement renvoyez et c’est à vous de gérer votre surprise et votre déception. Vous auriez préféré le savoir plus tôt. Il est bon de savoir qu’au ciel les places sont réservées. Cela donne de l’assurance à ceux qui ont fait le nécessaire pour se voir accorder une place mais cela encourage les autres à se prendre à l’avance.
La Bible déclare déjà par ma bouche de David que tous les hommes se verront refuser l’accès au ciel tout simplement parce qu’ils sont pécheurs (Rom 3:9-18, 23). L’état naturel de l’homme est celui de pécheur (Eph 2:1-3). Le péché est entré dans le monde par la désobéissance d’Adam et il s’est étendu à tous les hommes (Rom 5 : 12-14).

Même si vous avez été invités à une fête mais qu’on vous a demandé de confirmer votre présence, si vous ne le faite pas il n’y aura pas de place réservée pour vous ; et cela même si l’entrée était gratuite. nous avons reçu une invitation de la part de Dieu aussi faut-il répondre à l’invitation sachant que la mort de Jésus Christ sur la croix a tout payé pour que le pardon vous soit accordé.

Jésus dit : "Je vais vous préparer une place". Une place se prépare, l’espace doit être libéré et réservé pour vous.

II. En Christ, j’ai une place

Jésus est celui qui nous a acheté les places au prix de son sang et comme il est monté le premier, il peut nous préparer, réserver une place. La place est tellement sûre que Paul écrit que c’est comme si nous y étions déjà assis dans les lieux célestes (Eph 2:6). Nous notons qu’il insiste bien que c’est en Jésus Christ que nous sommes assis (Eph 2:6).

N’oublions pas que lorsque Jésus est monté dans la gloire, il s’est assis à la droite du Père. Dans l’Ancien Testament, il n’y avait pas de siège prévu pour le prêtre dans le tabernacle au désert parce que la tâche du sacrificateur n’était jamais terminée. Jésus notre souverain prêtre s’est assis parce que "tout est accompli". Si nous pouvons avoir une place assise, s’est bien parce que Jésus a tout accompli sur la croix.

Jésus dit à ses disciples qu’il allait leur préparer une place. Paul écrit aux Corinthiens : "Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme" (2Cor 5:1). Paul fait référence au corps comme d’une tente de nomade mais de la place qui nous est réservée au ciel, il parle d’un "édifice", d’une "demeure éternelle". Le langage humain veut que la construction "en dur" soit le plus permanent mais Paul que c’est "l’invisible" qui est éternel (2Cor 4:18). Nous avons même "les arrhes de l’Esprit" pour garantir la démarche (2Cor 5:5).

III. Pour Christ, j’ai une place

Nous nous réjouissons de ce que Jésus nous réserve une place dans le ciel mais n’oublions pas qu’il a prévu une place dans l’église qui est son corps (Rom 12:4-8). Nous sommes membres de son corps et chaque membre a une fonction.

Les premiers onze chapitres de l’Epitre de Paul aux Romains sont doctrinaux. A partir du chapitre 12 nous avons des exhortations pour la marche par la foi en Jésus Christ. Le premier pas est d’offrir à Dieu notre corps comme un sacrifice vivant (Rom 12:1).

La seconde exhortation est de ne pas se conformer au monde mais de discerner la volonté de Dieu pour notre vie (Rom 12:2).

La troisième démarche est de reconnaître que nous avons une place dans le corps de Christ, donc une fonction. Le don spirituel que nous avons est là pour nous rendre capable de remplir la fonction qu’il nous a donnée. Nous n’avons pas un dons spirituel pour nous donner de l’importance dans l’église mais l’exercice de ce don est indispensable pour l’église. Je dois donc l’exercer avec générosité, zèle et joie.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur