Une adoption pour moi - Ephésiens 1:4-6

mercredi 1er juillet 2015
par  Steve BARNES
popularité : 3%

  • Date du message : 28 juin 2015
  • Sujet : "Une adoption pour moi"
  • Texte : Epitre de Paul aux Ephésiens chapitre 1 versets 4 à 6 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes à Fréjus

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 43.6 Mo

Une adoption pour moi
Ephésiens 1 : 4-6
Série : Une grâce pour moi
F28062015

" ... prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ ..." (Eph 1:5)

En France, il y a deux formes d’adoption, l’une simple et l’autre plénière . L’adoption que nous avons en Jésus Christ n’est ni l’une ni l’autre. Elle n’est pas simple parce que l’enfant de Dieu ne conserve pas sa filiation d’origine. Elle n’est pas plénière parce dans celle-ci celui qui est adopté conserve la nature de ses parents. L’enfant de Dieu devient une nouvelle création (2Cor 5:17).

I. Une adoption pour qui ?

Il va de soi que s’il y a une adoption par Dieu à un moment précis de notre vie, c’est que nous n’étions pas ses enfants avant ce moment-là. Nous sommes nés enfants de colère (Eph 2:3) et donc nous ne sommes pas enfants de Dieu par nature.

La question cruciale est : Quand et comment devenons-nous enfants de Dieu ? Jésus a expliqué à Nicodème qui était docteur de la loi de Moïse et qui faisait toutes les bonnes œuvres qu’un homme peut faire, qu’il fallait naître de nouveau. Jésus dit : " En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu" (Jn 3:3). Jésus ajoute : " Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit" (Jn 3:6). Comme Nicodème ne saisit pas le concept, Jésus lui rappel un récit de l’AT, celui du serpent d’airain dans le désert au temps de Moïse (Nom 21:4-9). " Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle" (Jn 3:14-15). " Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui" (Jn 3:36).

II. Une adoption régénératrice

Nous avons vu la semaine dernière que Dieu avait un plan qu’il pouvait prévoir grâce à sa prescience. Il a pu prévoir Pierre et Judas aussi les a-t-il choisis. Le fait d’être choisi ou élu ne sauve pas (Pierre est devenu apôtre et Judas est devenu Fils de la Perdition ). Isaac était choisi comme fils de la promesse plutôt qu’Ismaël ; et de ses deux fils l’un Esaü est perdu et Jacob est sauvé parce que finalement il a cru. Paul dit aux éphésiens que les enfants de Dieu avaient été élus avant la fondation du monde (Eph 1:4) mais il a quand même fallu que chacun croit pour avoir la vie éternelle. Son intention pour nous est que "nous soyons saints et irréprochables devant LUI" (non selon les attentes des hommes). Prévoyant donc que nous serions ses enfants "il nous a prédestinés, dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus Christ" (Eph 1:5). C’est dans son amour qu’il nous a prédestinés . Le fait que Dieu nous ait aimé ne nous sauve pas, il faut placer sa confiance totale en Dieu pour notre salut par la mort de Jésus Christ sur la croix de Golgotha.

Au moment de notre nouvelle naissance, nous avons reçu le Saint Esprit par lequel nous sommes nés de nouveau. Cet Esprit est appelé un Esprit d’adoption et c’est lui qui nous permet et nous pousse a appeler Dieu "Abba ! Père !" (Rom 8:15).

III. Une adoption pour moi

L’apôtre Paul se sert d’une pratique courante à son époque pour illustrer cette adoption (Gal 4:1-2). Un enfant ne pouvait recevoir le statut de "fils" donc "d’héritier" qu’au jour désigné par le père. Jusque là, il est sous l’autorité des esclaves. Le jour il est déclaré "fils" il est l’héritier et a un statut nouveau. Nous, ainsi que ceux qui vivaient sous la loi de Moïse, étaient " sous l’esclavage des rudiments du monde" (Gal 4:3). C’est la venue de Jésus Christ qui a rendu le rachat possible et par le rachat l’adoption (Gal 4:4-5). Maintenant, que l’adoption est déclarée, il est possible d’appeler Dieu "Père" grâce à l’Esprit qui est dans nos cœurs (Gal 4:6). Paul reprend cette vérité dans Rom 8:12-17. Etre fils par adoption donne des droits mais cela impose une vie digne de fils (Rom 8:13).

Cette adoption est réellement effective au moment de notre résurrection (Rom 8:23) ce qui n’empêche pas que l’Esprit nous assiste dans nos prières (Rom 8:26-27).

"Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur".


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur