Une prière pour moi - Jean 17 et Luc 22

mardi 14 juillet 2015
par  Steve BARNES
popularité : 4%

  • Date du message : 12 juillet 2015
  • Sujet : "Une prière pour moi"
  • Texte : Evangile de Jean 17 et Luc 22 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes à Fréjus

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 45.9 Mo

Une prière pour moi
Mat 6:9-13 ; Luc 22:31-32 ; Jn 17
Série : Une grâce pour moi
F12072015

Nous allons voir trois situations de prière pour chacun d’entre nous. Dans Jean 17, nous avons la prière de Jésus pour ses disciples de tous les âges. Luc 22 nous rapporte une situation où Pierre ne se rendait même pas compte d’une menace sur sa vie mais heureusement Jésus a prié pour lui. Le sermon sur la montagne nous apporte une prière sur laquelle nous pouvons modeler toutes nos prières à Dieu.

I. La prière sacerdotale de Jésus Jn 17

Jésus dit : "c’est pour eux que je prie" (v.9). Qu’est-ce qui distingue ceux-là des autres ? " Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données ; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé". Jésus ajoute " Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole" (v.20).

Avant de trop élaborer sur ce que "croire en lui" peut vouloir dire, car chaque mouvement chrétien a son idée sur ce que cela peut inclure, voyons ce qu’a fait celui qui n’a jamais eu d’éducation religieuse et qui a pourtant obtenu ce que Jésus avait de meilleur pour lui (" Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis" - Luc 23:43). Le brigand sur la croix près de Jésus s’est servi du contenu des moqueries qui étaient adressées à Jésus pour orienter sa réflexion. On disait " Il a sauvé les autres ; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l’élu de Dieu !" (Luc 23:35). Le brigand a retenu les mots : "il a sauvé les autres" et "il est le Christ". Il avait aussi vu l’inscription sur sa croix : Le roi des juif. Ce brigand avait entendu Jésus demander pardon au Père pour tous ceux qui l’avaient crucifié directement ou indirectement. Cela lui a suffit pour déduire que Jésus n’était pas juste un autre homme. Le brigand reconnaît son statut de pécheur et adresse une prière à Jésus " Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes ; mais celui-ci n’a rien fait de mal" (Luc 23:41). Sa prière en est une qu’on adresserait à aucun autre que Le Dieu incarné : " Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne" (Luc 23:42). Il n’a pas su exactement ce qu’il devait demander mais il s’est adressé à la bonne personne et il a reçu ce dont il avait besoin.

C’est pour ceux qui ont cru en lui que Jésus a prié . Qu’a-t-il demandé ?
1) Il demande au Père de les garder (v.11). Il ne nous garde pas pour que nous puissions réaliser nos petits projets mais afin qu’un jour nous soyons tous un comme l’unité divine, un seul troupeau, un seul corps.
2) Il demande que nous soyons préservés du mal (v.15). Jésus n’a pas abandonné ce monde au Diable. Il a choisi de disperser dans ce monde des personnes qui lui appartiennent. Il veut qu’elles soient sanctifiées par sa Parole qui est la Vérité v.17-18). Jésus a laissé ses ambassadeurs dans le monde pour qu’ils manifestent sa présence. Sans les croyants dans le monde ceux qui nous entourent pourraient déduire que Dieu n’est plus ou qu’il est loin.
3) Il demande que nous soyons un (v. 20-21). Il ne demande pas que nous soyons un parce que l’unité fait la force. La force est en Dieu et non dans notre unité, sinon, vu l’état de l’unité chrétienne, nous aurions un Dieu faible. Jésus dit qu’il veut que nous soyons un pour que le monde sache que Jésus est réellement venu de Dieu (v.21).

Ce Jésus a demandé, il l’a obtenu ("Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours" - Jn 11:42). Mais pourquoi avons-nous le contenu de sa prière pour notre lecture sinon pour que nous sachions ce qu’il désire pour nous et que nous soyons rassurés que si notre performance n’est pas parfaite, le Père le réalisera.

II. La prière d’intercession de Jésus Luc 22

Jésus fait remarquer à Pierre qu’il avait prié pour lui pour qu’il ne défaille pas (Luc 22:32). Pierre est complètement inconscient de ce qui va être évité. Il donne presque l’impression de dire Seigneur, ce n’était pas nécessaire parce que " je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort" (v.33). Pierre était certainement sincère mais il était naïvement dans l’erreur concernant ses capacités de rester fidèle au Seigneur. Jésus a prié pour lui.

Il est curieux comment Jésus dit que Satan a réclamé Pierre de Dieu comme s’il avait un droit de propriété sur lui. En fait Satan avait demandé que lui soit rendu tous les disciples comme il l’avait fait pour Job. Mais Jésus a plaider pour Pierre. Peut-être était-il le plus apte à tomber parce qu’il se croyait capable de tenir. Il se voyait comme restant fidèle au Seigneur même si tous les autres le renieraient (Mat 26:33 ). " Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber !" (1Cor 10:12). Nous devons vivre dans une dépendance totale de Jésus Christ car sans lui il est impossible de rester fidèle.

Satan veut "cribler" (tamiser) tous les disciples et surtout Pierre. Il voulait le secouer dans sa foi comme on tamise le froment. A la moisson du blé on le recueillait en gerbe. Les gerbes étaient étalées sur une aire où elles étaient foulées par des animaux. On retirait la paille. Ensuite, le reste était jeté en l’air et une brise emportait la balle. Le restant était criblé pour en retirer tous les grains qui n’étaient pas du blé.

Nous savons ce que Job a subi quand Satan a voulu le secouer. Il n’en est sorti que plus fort mais non sans avoir senti le feu de l’épreuve. Job est encore un encouragement pour beaucoup de chrétiens encore aujourd’hui. Le Seigneur prie pour nous lorsque Satan veut nous "cibler", non pour que l’épreuve soit éloignée mais pour que nous soyons affermis. Satan voit une faiblesse en nous mais le Seigneur dose la difficulté, ayant en vue de nous rendre plus forts. " Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter" parce que Jésus prie pour nous (1Cor10:13).

Ne fuyons pas l’épreuve parce qu’ " Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment" (Jac 1:12).

Nous notons qu’il y a cette tension constante dans la vie chrétienne : "Tiens bon mais sache que je suis là pour te garder". C’est ce que tout bon père entretien avec ses enfants qu’il veut voir se développer et s’épanouir. Nous ne sommes pas abandonnés comme fait l’autruche avec ses petits. Les petits de l’autruche ont en eux un instinct qui n’exige pas une relation avec un parent. Dieu nous a créé avec le besoin d’une relation ; il doit donc nous instruire et veiller sur nous.

III. La prière modèle de Jésus Mat 6 (suite)


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur