Un consolateur et un avocat pour moi - Jean 14:16

lundi 27 juillet 2015
par  Steve BARNES
popularité : 13%

  • Date du message : 26 juillet 2015
  • Sujet : "Un consolateur et un avocat pour moi"
  • Texte : Evangile de Jean chapître 14 verset 16 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes à Fréjus

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 46 Mo

Un consolateur et un avocat pour moi
Jean 14:16 et 1Jean 2:2
Série : Une grâce pour moi
F26072010

Lecture : Jn 15:26 à 16:15

I. Sa nature

Jésus dit aux disciples dans la chambre haute : "Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur" (Jn 14:16). Il promet un "paraklétos " (celui qui se tient près de moi. Il m’encourage et m’exhorte, et aussi il parle pour moi).

Ce consolateur et avocat est l’Esprit de Vérité (Jn 14:17 ; Jn 16:13). Il est une personne (il conduit, il parle, il annonce et il glorifie) même s’il n’a pas de corps physique ("l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point" - Jn 14:17). Le Saint Esprit est de nature divine sans quoi il ne pourrait pas faire partie de la Sainte Trinité , il possède donc tous les attributs du Dieu de Vérité. Jésus est la Vérité (Jn 14:6). La Parole de Dieu est la Vérité (Jn 17:17). Dieu est Vérité comme il est Amour.

Le Saint Esprit sera présent avec les disciples de Jésus et il sera en eux (Jn 14:17), ceci parce qu’il est Dieu sans être incarné comme Jésus. Il était avantageux pour les disciples que le Saint Esprit relaie Jésus incarné et servant sur terre (Jn 16:7).

II. Sa fonction

La fonction du Saint Esprit que Jésus a envoyé est double. Une première est d’être avec les disciples du Christ et d’être en eux. Le seconde fonction consiste à communiquer avec eux et avec le Père.

1) L’Esprit est présent avec eux et en eux.
Sa présence n’est pas passive.
" il demeure avec vous, et il sera en vous "(Jn 14:17). Le Saint Esprit est autre qu’une amulette ou un fétiche, une main de Fatma, les colliers ou médaillon d’un saint, les pendentifs interdits, de chakras ou de celtes que l’on porte pour être protégé.
 Par lui nous sommes scellés : "En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis" (Eph 1:13 ; 2Cor 1:22)
 Par lui nous ressusciteront (Rom 8:11)

2) L’Esprit parle
 Par lui nous crions "Abba, Père" (Rom 8 : 15)
 Par lui nous savons que nous sommes enfants de Dieu (Rom 8:16)
 Par lui nous pouvons prier (Rom 8:27-28)
 Par lui nous comprenons les choses d’en-haut (1Cor 2 : 9-16)
 Par lui nous vivons une vie agréable à Dieu (Gal 5 : 18-25)
 Par lui nous comprenons (Jn 14:26). Il a annoncé aux apôtres les choses à venir et il leur annonce ce qu’ils n’avaient pas comprendre encore ou qu’ils n’avaient pas encore saisi (Jn 16:12-13) .

III. L’autre consolateur et avocat

Jésus a annoncé la venu d’un autre consolateur l’Esprit de Vérité. S’il a parlé d’un autre c’est en était un. Jésus aussi promet d’être avec nous et de parler pour nous. Jésus Christ et Dieu le père sont une source de consolation comme me Saint Esprit parce qu’ils sont un et qu’ils ont tous une même Parole (2Cor 1:3-6).C’est aussi avec la consolation que nous avons reçu que nous pouvons consoler les autres.

Un consolateur fidèle est toujours présent. Les dernières parole de Jésus à ses disciples sont : "Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde" (Mat 28:20).

Les enfants de Dieu ne devraient pas pécher et surtout ne pas vivre dans le péché. Mais aucun enfants de Dieu est sans péché tant qu’il sera dans ce monde. Certains, pour se préserver du péché se sont mis dans des "bulles" appelées monastères ou couvents mais le seul inconvénient était que ceux qui étaient dans ces "bulles" étaient déjà infectés parce que tous les hommes sont pécheurs par nature et non par contact.. Il est donc nécessaire que les disciples de Jésus aient quelqu’un qui intercède pour eux auprès du Père, Jésus est cet avocat qui se tient près de nous devant Dieu (1Jn 2:1-2).

Quelle grâce que nous ayons de la part de Dieu un Consolateur et un Avocat en les personnes du Saint Esprit et de Jésus Christ.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur