Paul, Silvain et Timothée - 1Thes 1:1-2

lundi 22 septembre 2014
par  Steve BARNES
popularité : 10%

-* Date du message : 21 septembre 2014
  • Sujet : Paul, Silvain et Thimothée
  • Texte : 1Thessaloniciens 1 versets 1 et 2 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 41.4 Mo

Paul, Silvain et Timothée à l’église des Thessaloniciens
1Thessaloniciens 1 : 1-2
Série : 1 Thessaloniciens
SDN180109 F21092014

La salutation de cette épitre ne vient pas de l’apôtre Paul mais de trois hommes qui ont eu un part dans l’œuvre de Dieu à Thessalonique et dont l’engagement n’a pas cessé durant leur absence. Nous allons dans un premier temps voir qui sont ses trois hommes et ensuite voir leur ministère pour cette église.

I. Une équipe unie en Christ

Ils nous sont présentés comme Paul, Silvain et Timothée, sans faire de distinction entre eux. C’est ainsi qu’ils sont connus dans cette église (voir aussi 2Thes 1 : 1).

1) Paul n’a pas besoin de faire valoir son apostolat dans cette église comme lorsqu’il s’adresse à certaines autres églises. Ils le reconnaissent comme envoyé par Dieu pour leur apporter l’évangile et pour les enseigner. C’est son ministère spirituel auprès d’eux qui lui a donné son autorité spirituelle et non une lettre de recommandation venant de Jérusalem ou d’Antioche.

2) Paul et Silvain (nom romain de Silas), avaient été battus à Philippe (1Thes 2 : 2) et ensuite priés de quitter la ville (Act 16 : 39-40). Ils ont fait le déplacement de 160 kilomètres de Philippe à Thessalonique où ils entrèrent selon leur coutume dans la synagogue (Act 17 : 1-2). Ils ne sont pas restés très longtemps parce que leur succès parmi les hellénistes a provoqué la jalousie des juifs. Ces derniers ont créé une grande agitation dans la ville. Paul et Silas doivent partir pour ne pas créer plus d’ennuis pour Jason qui les hébergeait. Silas étaient un homme très considérés à Jérusalem (Act 15 : 22). C’est lui et Jude, tous les deux prophètes (docteurs) qui accompagnent Paul et Barnabas à Antioche pour communiquer la décision concernant les non-juifs qui se convertissaient au Seigneur. Silas enseigne à Antioche (Act 15 : 32). C’est lui qui accompagne Paul lors de son deuxième voyage missionnaire.

3) Timothée avait été recommandé à Paul par les frères de Lystre (Act 16 : 1-2) et il accompagne Paul et Silas à Philippe et jusqu’à Thessalonique puisqu’il reste à Bérée avec Silas quand Paul se rend à Athènes (Act 17 : 14).

Cette équipe missionnaire est composée de Paul qui est juif et citoyen romain par son lieu de naissance, de Silas un helléniste citoyen romains (Act 16 : 38) et Timothée de père grec et de mère juive venant de Lystre. C’est une équipe idéale pour ce type de ministère. Luc est avec eux jusqu’à Philippe (Act 16 :11) et les rejoint à Troas (Act 20 :6).

II. Une équipe unie dans le service

Dans cette équipe que Dieu a utilisée pour fonder cette église à Thessalonique, il y avait Paul qui venait de terminer sa formation avec Barnabas lors du premier voyage missionnaire. Paul avait servi dans l’église d’Antioche jusqu’à ce que l’Esprit dise aux anciens de mettre Barnabas et Paul à part pour l’œuvre à laquelle il les avait appelés (Act 13 : 2). Le second membre de cette équipe est Silvain, certainement d’un certain âge pour commander le respect à Jérusalem et à Antioche. Le troisième membre était un jeune stagiaire dans le ministère, Timothée (Act 16 : 1-2). Il était déjà vu comme étant un disciple et non un simple croyant. Paul n’a pas créer d’hiérarchie dans son équipe même entre eux ils avaient su se positionner. L’église de Thessalonique n’a pas fait de distinction entre eux grâce à l’unité qui régnait dans l’équipe. Tout le long de la lettre, ils parlent d’une seule voix, au pluriel. Paul avait pu envoyer Timothée à l’église de Thessalonique pour prendre des nouvelles sur leur condition spirituelle et il avait été bien reçu et il a pu rendre un bon rapport (1Thes 3 : 6).

Ce que nous remarquons est qu’il n’y a pas eu de distinction sur la base de l’âge, l’expérience ou le stade de maturité des membres de l’équipe. Ils étaient unis dans le service pour le Seigneur. Le fait est que chacun ne s’est pas recommandé lui-même mais il a était recommandé au ministère par les responsables des églises auxquelles ils appartenaient.

III. Une équipe unie dans la prière.

Paul, Silvain et Timothée avaient, depuis leur départ précipité, garder cette église naissante dans leurs pensées et leurs cœurs. Ils peuvent dirent : « Nous rendons continuellement grâces à Dieu pour vous tous, faisant mention de vous dans nos prières » (voir 1Thes 2 : 13). Ils ne priaient pas pour eux parce qu’ils figuraient sur une liste mentale dans leur esprit, ils étaient préoccupés pour eux. Tellement qu’ils se soucient qu’ils envoient Timothée pour prendre des nouvelles alors qu’ils sont encore à Athènes (1Thes 3 : 1-5). Et quand Paul écrit l’épître, Timothée venait de rapporter leur croissance spirituelle. Cette équipe aimait l’église et l’église les aimait en retour (1Thes 3 : 6).

L’équipe aurait pu pensait que cette œuvre à Thessalonique était celle de Dieu et que comme ils étaient partis contre leur gré, c’était au Seigneur de s’occuper de cette église pionnière. Paul dit lui-même qu’ils sont bien-aimés de Dieu et élus (1Thes 1 : 4).

Cette équipe croit à l’efficacité de la prière, aussi prie-t-elle spécifiquement pour l’église des Thessaloniciens sachant qu’ils subissaient beaucoup de persécutions (1Thes 2 : 14). Leurs épreuves ne sont pas des moindres puisque certains sont déjà morts (1Thes 4 : 13). Tout en étant à distance, Paul, Silvain et Timothée sont très impliqués dans cette église. Ils sont tellement soucieux pour le bien spirituel de cette église que, lorsqu’ils reçoivent un bon rapport ils peuvent dire, « Car maintenant nous vivons, puisque vous demeurez fermes dans le Seigneur  » (1Thes 3 : 8). Celui qui n’a pas peiné dans la prière ne peut pas ressentir le soulagement de la réponse.

La prière est un ministère important dans la vie d’église. Le passage si souvent cité pour déclarer la présence certaine de Jésus est régulièrement pris hors contexte. Le passage dit : « Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mat 18 : 19-20). Il fait référence à la prière exprimée dans l’intérêt d’un autre. Paul, Silvain et Timothée étaient trois qui priaient pour les frères et sœurs de Thessalonique et aussi ils ont tous les trois étaient soulagés quand ils ont reçu des nouvelles (1Thes 3 : 7).

Le Seigneur intercède pour certains besoins que nous avons mais il laisse aux hommes de prier pour les autres. Paul dit aux Galates : « Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ » (Gal 6:2). Quand ous prions pour nous-même, il est difficile de distinguer entre « prière » et « se faire du souci ». S’il ne l’avait pas pratiqué, il ne pourrait faire l’exhortation. Qui ne peut pas porter le fardeau d’un frère ou d’une sœur dans la prière. N’oublions pas que cette équipe souffrait de la persécution quand elle priait pour les frères et sœurs (1Thes 3 : 7). Elle priait avec ardeur et de manière soutenue (1Thes 3 : 10). Pour ne pas prier dans le vide intellectuel, Paul avait envoyé quelqu’un pour prendre des nouvelles de l’église de Thessalonique. Il faut prendre des nouvelles sur les uns les autres non pas pour avoir des informations mais pour prier fidèlement. Celui qui a une information est responsable de cette information et de ce qu’il en fait.

L’implantation de l’église de Thessalonique s’est faite au moyen d’une équipe qui reflétait la diversité mais elle était unie dans le service en toutes circonstances. Un amour mutuel entre l’équipe et l’église était à la base du témoignage de l’église des Thessaloniciens (1Thes 1 : 7).


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur