Série d’études : Passages connus mais mal compris - Jean 5

jeudi 25 septembre 2014
par  Steve BARNES
popularité : 5%

Série d’études  : Passages connus mais mal compris

Jésus le plus puissant
Jean 5 :2-16

Nous nous souvenons que ce miracle a été choisi par l’apôtre Jean pour démontrer la divine nature de Jésus (Jn 20 :30-31). Nous savons aussi que le mot souvent traduit par « miracle » est le mot pour « signe ». Un signe certifie une chose . Pourquoi, Jean, aurait-il, poussé par l’Esprit, choisit ce miracle qui n’est mentionné nulle part ailleurs pour démontrer la divinité de Jésus Christ ?

I. L’évènement

1) La condition : Jésus choisit un malade parmi de nombreux malades et autres (v. 13). Sans lui dire qui il était, Jésus lui demande s’il veut être guéri –v.6. Cet homme est là depuis 38 ans. Est-ce qu’on l’a déposé là et on est plus revenu le chercher ? Il ne peut pas quitter les lieux à moins d’être guéri. On a le sentiment qu’il n’y croit plus – v.7). Il ne peut pas accéder à la guérison de lui-même.

2) La guérison : Jésus lui dit tout simplement « Lève-toi, prends ton lit, et marche » - v.8. L’homme qui ne savait plus marcher, se lève, prend son lit et marche – v.9.

Les juifs ne peuvent pas nier le fait de la guérison de cet homme mais ils lui reprochent de porter son lit le jour du sabbat – v.10. L’homme suggère que celui qui l’a guéri aurait peut-être un pouvoir supérieur qui n’est pas soumis à cette loi - v.11. Cet homme ne connaissait pas le nom de celui qui l’avait guéri contrairement à l’aveugle-né de Jean 9.

II. Le lieu
Le lieu est la piscine de Bethesda (Maison de la grâce ou de la honte). Le site est situé sous la basilique Sainte Anne à Jérusalem. . Il y avait là aussi, un point d’eau qui avait la réputation de guérir. Deux piscines sont construites ici, près du temple, comme point d’eau pour les sacrifices. Un point païen de guérison repris par les romains.

Jean 3, Jésus présente le message à un représentant juif.
Jean 4, Jésus se présente comme le Messie à une samaritaine.
Jean 5, Jésus guérit un homme qui comptait sur un pouvoir païen pour le guérir.
Jésus est au-dessus de toutes les croyances et il sauve n’importe lequel

III. L’enseignement

Nous avons ici une image du salut qu’offre l’évangile. Jésus entre dans un lieu qui aurait été considéré comme impur, il sauve un homme qui ne le cherchait pas et qui incapable de sortir de son mal. Une fois que l’homme est sorti de sa situation, Jésus dit : « Voici, tu as été guéri ; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire » - v.14.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur