Passages connus mais mal compris - Jean 15

jeudi 27 novembre 2014
par  Steve BARNES
popularité : 4%

Série d’études : Passages connus mais mal compris
Le disciple qui porte du fruit
Jean 15 : 1-17

1. La métaphore :

Il semblerait que Jésus rassemble tout ce qu’il vient d’enseigner à ses disciples dans la chambre haute sous la forme d’une métaphore que l’on interprète allégoriquement (chaque détail a un sens ). En lavant les pieds des disciples Jésus avait enseigné le fait que tous sont purs (sauf Judas) et qu’ils doivent donc se "laver les pieds" des uns les autres (Jn 13). Ensuite Jésus a souligné l’importance de connaître Dieu vers qui Jésus est le seul chemin (Jn 14:6). Il est impossible de connaitre l’un sans connaître l’autre puisqu’ils sont l’un dans l’autre (Jn 14:1-14). Troisièmement, la présence du Saint Esprit nous permettra de connaître la pensée de Dieu, de l’aimer et de nous aimer les uns les autres (Jn 13 : 34-35).

2. Le cep et le sarment.

L’Ancien Testament représente Israël comme le vignoble de Dieu. Un vignoble est un ensemble de pieds de vigne. Ici Jésus nous donne une image de la relation plus intime qui existe entre lui et les siens. Il est le cep et les disciples sont les sarments. Dans l’AT, le vignoble est traité comme un ensemble ; ils sont ou tous bénis ou tous sous un jugement. Dans le NT, chaque sarment est évalué et il est ou émondé ou couper.

3. Deux catégories de sarments.

Le sarment est émondé pour qu’il porte plus de fruit ou il est coupé parce qu’il ne porte pas de fruit. Si le sarment représente le disciple qui est en Christ et qu’il est évalué selon qu’il porte ou pas de fruit, il est important que chaque disciple sache quel est le fruit qu’il doit porter.

4. Le fruit du sarment.

Le fruit est le produit de ce que le cep apporte au sarment. La sève qui monte dans les sarment provient du cep. Jésus vient de nous dire que ce que le Père donne. Jésus vient de nous dire que l’amour découle de la connaissance du Père et de la présence du Saint Esprit. C’est l’amour qui est la manifestation du fait que relation avec Dieu existe. Le fruit de l’Esprit décrit dans Galates 5:22 est une décomposition de l’amour de Dieu en ses éléments : " le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance" . Une image de cela est la manière que la lumière blanche se décompose dans le prisme pour donner les couleurs de l’arc-en-ciel. On n’a pas de lumière blanche si toutes les couleurs ne sont pas là. Le fruit est l’amour dans toutes ses expressions (Jn 13:35 ; 15:12 et 17).

5. Emondé ou retranché.

Le Père fera tout ce qu’il faut et jusqu’à même émonder (enlever ce qui est superflu) le disciple qui manifeste le fruit de l’Esprit dans sa vie. Il écartera le disciple qui ne manifeste pas le fruit de l’Esprit. Jésus ne parle pas du salut parce qu’il s’adresse à ses disciples qui sont déjà "lavés" (Jn 13 : 10). Voir 1Cor 3:15.

6. Le disciple fructueux.

Ces disciples spirituellement fructueux composeront ceux que Jésus appelle ses amis parce qu’ils savent tout que qu’il a reçu du Père pour eux (15 : 12-17). Ceux-ci, connaissant la pensée du Père parce qu’ils demeurent en lui et que ses paroles demeurent en eux, pourront demander ce qu’ils voudront du Père et il le leur accordera (Jn 15:7-8).


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur