Quand la Parole de Dieu descend - (Le Verbe incarné)

mardi 9 décembre 2014
par  Steve BARNES
popularité : 12%

-* Date du message : 07 décembre 2014
  • Sujet : Quand la Parole de Dieu descend
  • Texte : Deutéronome 18:15-19 et Luc 2 : 8-20 (Bible)
  • Prédicateur : Steve Barnes

Fichier MP3 à écouter en ligne

Fichier MP3 à télécharger

MP3 - 40 Mo

Pour voir et écouter en vidéo :

HTML - 41.4 ko
"La Parole Incarnée" - Steve Barnes on Vimeo

Quand la Parole de Dieu descend
Exode 19:10 à 25 ; Deu 5 : 22 à 33 ; 18 : 15 à 19 ; Luc 2 : 8 à 20 ; Jn 1 : 14a
Thème : L’incarnation de la Parole
Nice 07122014

Le langage courant a une certaine définition de la parole et la Bible en a une autre . La Bible nous présente la Parole de Dieu comme étant une personne. Cette Parole (Logos) contient sa pensée, sa volonté et toute sa puissance. La Parole de Dieu exécute et réalise sa volonté. A la création, il a suffit que Dieu dise pour que la chose soit. Quand Jésus a ordonné aux flots et aux vents de se taire, elle se sont tus malgré toutes les lois de physique qui pourraient s’y opposer ; et quand Jésus a dit "Lazare sors", non seulement a-t-il repris vie après quatre jours mais il est sorti bien qu’il soit bandé de la tête aux pieds. La Parole qui a mis les lois de la nature en place et qui les maintient, a le pouvoir de les bousculer à volonté.

I. Quand la Parole descend sur le Mont Sinaï

L’Eternel a fait sortir les enfants d’Israël afin de leur parler. Pour l’Eternel, il était indispensable que ce peuple se tienne près du Mont Sinaï avant qu’il le conduise dans la terre promise à Abraham. Le peuple était disposé a entendre et mettre en pratique la Parole de Dieu comme s’il ne s’agissait que de commandements ("Nous ferons tout ce que l’Eternel a dit" - Exo 19:8). L’Eternel a insisté que ce peuple comprenne qu’"entendre la Parole de Dieu" était surtout de rencontrer la personne de Dieu (Deu 4:12 ). Ils n’étaient pas prêts pour cette expérience même s’ils s’étaient sanctifiés pendant trois jours et qu’ils s’empêchaient de s’approcher de la montagne en feu (v.10-15)Dieu prononce alors le décalogue (Exo 20:1-17). Le spectacle était "effroyable" (bon sens du mot) au point que les enfants d’Israël ont préféré que l’expérience cesse et que l’Eternel leur parle au travers de Moïse (Exo 20:19). Moïse énonce la raison pour cette démonstration, Dieu voulait leur laisser une impression de qui il est ("Ne vous effrayez pas ; car c’est pour vous mettre à l’épreuve que Dieu est venu, et c’est pour que vous ayez sa crainte devant les yeux, afin que vous ne péchiez point" - Exo 20:20).

C’est quarante ans plus tard que Moïse leur rappelle cet évènement si important pour l’Eternel. Après leur avoir répété le Décalogue, Moïse ajoute : "Telles sont les paroles que prononça l’Eternel à haute voix sur la montagne, du milieu du feu, des nuées et de l’obscurité, et qu’il adressa à toute votre assemblée, sans rien ajouter. Il les écrivit sur deux tables de pierre, qu’il me donna" (Deu 5:22). Le peuple avait réclamé que Moïse leur transmettre les paroles de Dieu et L’Eternel avait approuvé leur réaction (Deu 5:27-29). Dieu, tout en sachant que cela ne serait pas vrai a quand même exprimé combien il apprécie cette attitude de cœur. Recevoir la Parole de Dieu n’est pas seulement une question d’entendre des pensées célestes qui réconfortent le cœur mais c’est une personne que j’accepte.

II. Quand la Parole descend à Bethlehem

C’est un peu plus loin dans cette reprise des interventions de Dieu dans la vie des enfants d’Israël que Moïse reprend une seconde fois cet évènement. Le peuple avait réclamé que l’Eternel ne leur parle plus du sein d’un feu effrayant et des grands tremblements (Deu 18:16). Dieu avait approuvé l’idée et c’est là qu’il fait une promesse : "Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai" (Deu 18:18). Ce prophète que l’Eternel susciterait était une personne bien précise qui nous est clairement identifiée par l’apôtre Pierre ("Jésus-Christ, ... dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes" - Act 3:21). C’est la Parole incarnée de Dieu qui est arrivée à Bethlehem par le moyen de Marie, la jeune femme vierge de Nazareth. Ce prophète serait suscité de parmi son peuple, il devait être juif de naissance. Il est fils de David dans sa chair.

Cette fois la Parole de Dieu ne descend pas dans le feu et avec le tremblement d’une montagne mais avec gloire néanmoins. Le récit nous est rapporté par Luc le médecin dans son évangile ayant une dimension de documentaire. Ce sont des anges et la gloire qui annoncent le fait que la Parole de Dieu était descendue parmi les hommes. Les bergers ont vu apparaître un ange, une personne qui avait une information à transmettre. Les anges n’apparaissaient pas aux hommes revêtu de gloire parce qu’ils n’ont pas de gloire intrinsèque. En plus de l’apparition de l’ange, la Gloire de Dieu apparaît, celle qui révèle sa présence, la Gloire Shékina, celle qui envahit le temple de Salomon le jour de sa dédicace. La présence de la Gloire de Dieu donne une grande importance au message de l’ange venu de la part du Seigneur : " je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur" (Luc 2:10-11). C’est l’annonce de l’accomplissement de la promesse faite à Moïse à Horeb.

Des bergers qui n’avaient pas l’esprit compliqué par les études des hommes ont eu la bonne idée d’aller vérifier les indices physiques qui leur ont été donnés. Il est dit que les bergers, après avoir tout contrôlé, "s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé" (Luc 2:20).

III. Quand Parole pénètre une vie

La Parole de Dieu descend une première fois à Horeb pour instaurer une réalité, elle n’est pas une collection de pensées qui formeraient un système théologique à laquelle nous pouvons adhérer ou pas. La Parole de Dieu est une personne qui parle.
La Parole de Dieu apparaît une seconde fois sous forme incarnée pour qu’il puisse apporter le salut à l’homme pécheur et devenir son Seigneur. Quand le Psalmiste dit : "Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi" (Ps 119:11), il demande pas seulement qu’elle trouve une place dans sa mémoire mais qu’elle laisse une impression indélébile sur son cœur.

L’apôtre Jean commence son évangile en parlant de la personne de la Parole de Dieu et dit : " Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes" (Jn 1:1-4). " la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père" (Jn 1 : 14). Il ajoute qu’" à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu" (Jn 1:12).


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur